comparateur
comparateur

Le lexique moto

Le lexique de MotoCompare vous aide, par des définitions simples, à comprendre simplement les éléments de la moto qui sont comparés sur ce site.


Catégories Moto
  • Sportive : modèle dérivé de celles utilisées en compétition de vitesse ; elle est plus petite et légère qu'une routière donc capable d'accélération et de vitesse élevées. Parmi les plus puissantes, citons la série des GSX-R de Suzuki, notamment avec la Hayabusa GSX 1300 R, fer de lance de la marque et première moto de série à avoir dépassé les 300 km/h dans sa version libre (non bridée). La législation de quelques rares pays impose la mise en place d'un limiteur de puissance ; en France, par exemple, elle est limitée à 100 ch (souvent poussée à 106 par les constructeurs grâce au jeu des tolérances). Là encore, selon la cylindrée et la vocation plus ou moins affirmée pour la compétition sur circuit, on distingue les sportives super-sport, hyper-sport, ou encore selon leur filiation à une catégorie de compétition comme superbike (SBK) ou supersport. Les gros inconvénients de ces motos sont qu'elles sont peu maniables à basse vitesse et relativement inconfortables.
  • Routière : conçu pour les longs trajets routiers, ce type de moto privilégie le confort de conduite. Elle se caractérise par une position de conduite proche de la verticale pour permettre de conserver le dos droit, les bras tendus et les jambes dépliées. Les motos routières accueillent facilement un passager et une bagagerie volumineuse (top case, valise, sacoche de réservoir). La plupart sont dotées d'un moteur de forte cylindrée, souvent supérieure à 1 000 cm³, d'un carénage plus ou moins enveloppant destiné à protéger du vent relatif et des intempéries, et d'un réservoir permettant une autonomie de plusieurs centaines de kilomètres. Les motos de cette catégorie se déclinent en gammes spécialisées qui partent du grand tourisme, avec les modèles les plus grands et les plus lourds, puis les routières, et enfin les routières sportives.
  • Roadster : Un roadster se caractérise par l'absence de carénage. L'accent est ici mis sur les sensations d'accélération, de nervosité et de maniabilité. Le rapport poids/puissance élevé permet un moteur « coupleux » (riche en couple). Bien que destinée à une utilisation urbaine, cette moto se prête également à des trajets routiers, mais l'absence de carénage expose le conducteur à la pression du vent. Elle peut être dotée d'équipements pour un meilleur confort de conduite comme une bulle (petit pare-brise), un saute-vent ou une tête de fourche. Outre les motos dites « basiques », les roadsters simples de cylindrée moyenne sont prisés par les débutants pour leur facilité de prise en main. On compte dans cette catégorie de plus en plus de roadsters sportifs, dotés de moteurs plus puissants, capables de très fortes accélérations.
  • Custom : cette motocyclette se caractérise par l'absence totale de carénage et une position de conduite spécifique avec les pieds en avant. Elle imite le style des machines américaines des années 1930 au début des années 1960, comme celles produites par Harley-Davidson, Indian, Excelsior et Henderson. Cette catégorie s'est diversifiée avec l'apparition de la mode « rétro » et la remise au goût du jour de modèles des années 1950-1960. Cette catégorie de moto un peu à part est le reflet le plus affirmé de l'esprit « rebelle » porté par le motard. Les puristes préféreront les modèles américains, et les personnalisations du véhicule sont légion.
  • Trail : ce sont des motos capables d'évoluer aussi bien sur route qu'en tout-chemin. La mode des trails a été lancée à la fin des années 1970, avec la Yamaha XT 500 et les débuts des grandes compétitions d'endurance qui avaient lieu sur le sol africain. Ces machines sont dérivées de motos d'enduro ou de cross, mais avec tout l'équipement pour pouvoir circuler sur route. Cette catégorie s'est diversifiée et adaptée à la route avec l'apparition des trails routiers qui adoptent la même géométrie de construction mais avec des adaptations (grands réservoirs, bagagerie, protections contre les intempéries) permettant une grande polyvalence d'utilisation mais une facilité en hors-piste moindre. Ce segment peut aussi englober les supermotards, des machines d'enduro, mais avec des pneus de route.
  • Motos dites « vertes » : ce sont des machines conçues pour le hors-piste, elles sont souvent dépourvues des équipements obligatoires pour circuler sur routes ouvertes. On peut distinguer plusieurs catégories dans ce créneau très large les motos d'enduro pour la randonnée motocycliste, celles de trial pour le franchissement d'obstacles, celles de Moto-cross pour les circuits fermés ou encore les supermotards pour la compétition mixte route-terre. Les pratiquants de la moto « verte » se doivent d'être respectueux des autres usagers (équestres, vttistes, piétons, etc.) et des lieux où pratiquent leur loisir. Les motos de « trial » sont faites pour franchir des obstacles de plus d'un mètre de dénivellation. Extrêmement légères et maniables, elles ne comportent parfois même pas de selle car les évolutions se font le plus souvent à basse vitesse, debout sur les repose-pieds. Aujourd'hui on voit également l'apparition de motos-cross de petit format portant le nom de pit bike. Leur taille réduite permet aux pilotes de s'adonner à des cascades plus libres.
  • Scooter : la différence entre un scooter et une moto se fait sur trois points : le diamètre des roues (souvent plus petites sur un scooter), la position de conduite (le pilote place ses jambes devant lui sans devoir enfourcher le véhicule) et une boîte de vitesses automatique par variateur. Leur maniabilité et leur facilité d'emploi rend les petits scooters très populaires dans les grandes villes. Les « maxi-scooters » (Honda 600 Silver Wing, Honda Reflex, Suzuki Burgman, Yamaha T-Max...), apparus depuis peu, sont dotés d'un moteur de cylindrée comparable à celle d'une moto. BMW propose le C1 avec un arceau de sécurité, ce qui permet au pilote de s'affranchir du casque (une ceinture de sécurité le rendant solidaire de la machine, et l'arceau le protégeant en cas de chute). Il n'a cependant pas obtenu un succès commercial.

Courses Moto (GP)
  • 125 : En catégorie 125 cm³, sont acceptées les motos à moteur monocylindre et dont le poids est limité à 80 kg.
  • 250 : En catégorie 250 cm³, sont acceptées les motos de deux cylindres et dont le poids est limité à 100 kg.
  • Moto GP : En catégorie MotoGP, sont acceptées les motos de 800 cm³ à quatre temps, de 3 à 6 cylindres et dont le poids minimum dépend du nombre de cylindres. Les 990 cm³ quatre temps ont remplacés les 500 cm³ deux temps en 2002 (bien qu'en théorie les 500 cm³ aient été acceptés jusqu'en 2006). La nouvelle réglementation 2007 réduit la cylindrée à 800 cm³ et interdit l'usage d'autres moteurs.

Transmission Moto
  • La Courroie : Bande souple et résistante reliant par adhérence les poulies de deux arbres et qui transmet la force motrice.
  • La Chaîne : ensemble de maillons identiques permettant une transmission de mouvement.
  • Le Cardan : type d'accouplement mécanique, destiné à transmettre le mouvement de rotation d'un arbre à un autre arbre non aligné.

Freins
  • Le Freins à disque : est un système utilisant un disque fixé sur le moyeux ou la jante de la roue et des plaquettes venant frotter de chaque côté du disque. Les plaquettes sont maintenues dans un étrier fixé au véhicule. Un ou plusieurs mécanismes poussent sur les plaquettes, le plus souvent des pistons hydrauliques, les plaquettes viennent serrer fortement le disque. La force de frottement entre les plaquettes et le disque crée le couple de freinage.
  • Le Freins à tambour : est constitué d'un cylindre au sein duquel des mâchoires munies de garnitures s'écartent pour réaliser le freinage, et d'un système de compensation d'usure. L'écartement est réalisé grâce à une came. Les mâchoires reviennent en position grâce à un ressort.

Cylindrée
  • La Cylindrée : est le volume balayé par le déplacement d'une pièce mobile dans une chambre hermétiquement close pour un mouvement unitaire.
    Ce concept est utilisé pour les pompes et tous les moteurs utilisant un fluide.
    Le mouvement unitaire est un aller-retour dans le cas d'un dispositif linéaire comme un piston ou un tour dans le cas d'un dispositif rotatif.
    La cylindrée est homogène à un volume par nombre de mouvement, elle sera donc exprimée en m³/tour ou m³/aller-retour dans le système SI. Par abus de langage, on exprime la cylindrée comme étant homogène à un volume, on rend alors implicite le fait qu'elle soit rapportée à un mouvement unitaire. Ainsi la cylindrée est plus couramment exprimée en litre pour les voitures et en cm³ pour les motos.

Couple (max)
  • Le Couple (max) : désigne l'effort en rotation appliqué à un axe. Il est ainsi nommé en raison de la façon caractéristique dont on obtient ce type d'action : un bras qui tire, un bras qui pousse, les deux forces étant égales et opposées. Lorsque le couple ne s'exerce pas rigoureusement dans l'axe, il se produit une rotation de cet axe (précession).
    On mesure le couple en newton.mètre (N.m).

Puissance (max)
  • La Puissance (max) : est la quantité d'énergie par unité de temps fournie par un système à un autre. La puissance correspond donc à un débit d'énergie : deux systèmes de puissances différentes pourront fournir le même travail (la même énergie), mais le système le plus puissant sera le plus rapide.
    La puissance est toujours égale au produit d'une grandeur d'effort (force, couple, pression, tension, etc.) par une grandeur de flux (vitesse, vitesse angulaire, débit, intensité du courant, etc.).
    L'unité de puissance du SI est le watt, noté W, qui correspond à un joule fourni par seconde.
    On utilise encore le cheval-vapeur dans le cas des moteurs thermiques : 1 ch = 736 W environ.

Boite vitesse
  • La Boîte de vitesses : est un élément mécanique proposant plusieurs rapports de transmission entre la vitesse de rotation et le couple d'un arbre moteur et d'un arbre de sortie. Un nombre déterminé de rapports est réalisable.
    Son cas d'utilisation le plus fréquent est la transmission du couple d'un moteur thermique aux roues motrices d'un véhicule. Elle est aussi utilisée dans de multiples autres contextes tel que les machine-outil, machines agricoles etc...

Pneu
  • Le Pneu : est un solide souple de forme torique formé de gomme et autres matériaux, il entoure une roue et assure le contact entre un véhicule terrestre et le sol, procurant une certaine adhérence et facilitant les déplacements

Vitesse
  • La Vitesse : en cinématique, est une grandeur vectorielle qui mesure pour un mouvement, le rapport de la distance parcourue au temps.

Réservoir (contenance)
  • Le Réservoir (contenance) : est un objet creux destiné à recevoir de l'essence.

Autonomie (max)
  • L'Autonomie (max) : est le rapport entre la contenance du réservoir d'essence et la consommation du véhicule.

Empattement
  • L'Empattement : est une dimension fondamentale d'un véhicule.
    Il indique la distance entre l'essieu avant et l'essieu arrière, mais plus précisément la distance entre le moyeu de roue avant et le moyeu de roue arrière.

Hauteur de selle
  • La Hauteur de selle : est la distance entre le haut de la selle et le sol.
    Une selle trop haute ne permettra pas de se stabiliser correctement à l'arrêt.
    Une selle trop basse facilitera la mise en selle, mais générera des douleurs dans la face avant des genoux, ceux-ci étant trop pliés.

Poids (à sec)
  • Le Poids (à sec) : d'un corps est l'action qui s'exerce sur un corps immobile au voisinage de la Terre. Cette force s'applique au centre de gravité du corps et sa direction définit la verticale qui passe approximativement par le centre de la Terre. Le poids est une action à distance toujours proportionnelle à la masse.

Consommation (mixte)
  • La Consommation (mixte) : est le fait de consommer (user) de l'essence pour faire avancer le véhicule.
    L'essence brûlée permet de faire tourner le moteur.
    En moyenne dans le monde, la consommation est de 10 litres/100 km par véhicule particulier (voiture, moto, tricycle ...).
 

Votre comparateur

Votre comparateur est vide !

 

La meilleure comparaison

GSR 600

Suzuki

GSR 600 (2006)


Comparé 62658 fois
Fiche détail

Le dernier modèle

Z 750 R

Kawasaki

Z 750 R (2011)


Ajouté le 29/12/2011
Fiche détail